Le Grimoire hanté

Ce forum est créé pour parler des sciences occultes et tous ce qui s'en approche. Afin de partager nos connaissances, nos idées et nos goûts.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pot magique

Aller en bas 
AuteurMessage
energamancien
curieux(se)
curieux(se)
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 34
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: pot magique   Mar 20 Juin - 3:55

Le pot magique, pour ceux qui auront le courage de lire. Wink

Le pot magique est une vieille tradition qui date de très longtemps. Les shamans ont toujours apportés une grande importance au côté sacré de leur pot magique. Il était interdit à quiconque de le toucher ou encore pire de l'ouvrir. Le shaman lui-même apportait une délicatesse, une bienveillance et un grand respect au pot qu'il créait.

L’Être qui sculpte dans le bois ou forge des métaux afin de fabriquer un pot, imbibe l’œuvre de son énergie et de sa lumière spirituelle et l'intensité de ceux-ci dépendra de son schéma de pensée et de sa conscience à l'égard de l'acte magique qu'il pose.

Magnétiser le pot : lui donner le souffle de vie

Sous les effets de la respiration et de la méditation, il passe des heures à magnétiser le pot avec ses pensées les plus intimes, les plus sacrées, les plus secrètes et avec son cœur, son âme et son esprit il dédie le pot en tant que porte au monde des entités...la tradition veut qu'à chacun de nous, une entité dormante dans le monde du rêve et dans le monde sacré nous est attribuée selon notre mission céleste et correspond aussi à une demande de notre esprit.

Dans ses nombreuses méditations, un jour le shaman finira par nommer le pot, en lui trouvant un nom qui surgira de son fort intérieur, un nom symbolique (souvent lié à la couleur de l'énergie magnétisée) et qui marquera l'insufflement de l'entité dormante, la gonflera d'un souffle, lui donnera vie.

Et ensuite il placera dans le pot des pétales de fleur et des objets avec lesquelles il a une résonance, qu'il ressent une vibration, qu'il aime. Au tout début de la fabrication, le shaman avait un but en créant le pot, son intention était unique, les intentions initiales ne doivent pas changer.

Généralement, l'étape suivante est de fabriquer un bracelet qui entourera le couvercle, qui deviendra symbole de protection. Par cet acte magique, le bracelet devient un lien entre le pot et le shaman, qui confère protection et qui relie aux attributs à la fois des énergies imbibées dans le pot et de celle de l'entité amie.

Le pot est caché et loin de la portée des personnes autres que le shaman, l'entité est dans le pot. Par la fabrication du bracelet et de sa fonction, l'entité ne se manifeste que lorsque le couvercle s'ouvre et il doit inévitablement y avoir une volonté venant de la part du créateur, de celui qui a magnétisé le pot et y a induit un courant ; une programmation.

Si le pot est ouvert par une personne autre que l'artiste (et non découvert), il devra le maudire (le bannir par sa parole), et lui retirer son énergie, pour ainsi couper tout lien entre le pot et l'entité, détruire cette porte avec le monde sacré. Le pot aura été profané et son pouvoir sera à la portée d’une autre personne. Toutefois, il sera possible de recommencer dans un tout autre mode de pensé.

Le pot protecteur : guérisseur-sorcier

Dans la tradition du guérisseur-sorcier, le pot protecteur est fabriqué afin de chasser les mauvais esprits, les démons qui tourmentent les proches du guérisseur-sorcier ou bien des connaissances de ceux-ci, bref des personnes en qui il peut avoir suffisamment confiance pour partager les forces de son pot magique et de l'entité amie.

Il commencera par magnétiser le pot en pensant à cette personne, en invoquant sa protection et quelques autres pensées secrètes...il prêtera alors son pot à une personne accablée par un mauvais esprit et lui dira de le garder en plein centre de la pièce principale. Au moment ou il y a manifestation, il devra ouvrir le pot et concentrer toutes ses pensées sur le guérisseur-sorcier, qui de son coté aura garder en sa possession le bracelet. L'entité chassera le mauvais esprit tel que programmé par le guérisseur-sorcier.

Le guide : élaborer un symbole pour l'entité

Par son origine mystique et divine, l'entité a recours à diverses sources de savoir et de lumière. Le shaman, durant ces méditations auprès du pot, retire le couvercle et se laisse imprégner de par la force mystique de l’entité, lui pose des questions et demande des conseils sur sa vie quotidienne, sur des décisions à prendre dont il a de la difficulté à trancher les questions, ou bien pour des malaises dans l'âme et des solutions pour des problèmes mineurs ou majeurs, etc.

Il referme le couvercle du pot et termine sa méditation, passe à autre chose, oublie l'acte magique qu'il vient de poser et retourne à sa vie normale. Dans les jours à venir, l'entité le guidera et un éclair de génie apparaîtra, une idée qui se rapporte à une question précédemment posée ou bien une réponse à une prière, une imploration pour la force et la rage de vivre, la pensée libératrice, la conscience.

Pour marquer plus fortement l'entité, il est important d’élaborer un symbole qui le représentera. La forme ou le dessin peut être simple comme il peut être complexe. L'important c'est la pensée et l’émotion dans laquelle on le fait, le même état que lorsqu'on magnétise le pot, d'amour. Bien évidemment, on reprend le même symbole par la suite, il devient alors lui aussi un vecteur pour l'énergie et un lien avec le pot et l'entité. Ce symbole peut être utilisé par le shaman à bon escient.

Dans l'élaboration du symbole, on peut tracer les formes en tenant compte de certaines vertus naturelles de celles-ci. Il faut bien sur que ce qui soit inscrit ait une représentation précise pour le shaman.

La danse

La danse déploie et génère de l'énergie. L'effet qui est produit par le rebondissement constant du corps, provoquera un ménage d'énergie négatives (ou bien contraintes et stressées) dans le corps en entier, pour laisser place à de nouvelles énergies à la fois fraîches et concentrées. Le shaman dansera pendant très longtemps en ayant en tête les pensées secrètes qui se rattachent à son pot et biensûr en visualisant chaque mouvement s'ajoutant à un nuage d'énergie au dessus de sa tête et qui s'entremêle autour de son corps (habituellement de la même couleur que lorsqu'il fait des magnétisations). Quand il est exténué et qu'il sent une grande masse d'énergie qui est collé à lui, il arrête.

L'étape suivante est la plus importante et la plus impressionnante, le shaman s'assoie en indien fasse à son pot, bien sur tout de suite après avoir cessé la danse. Il met ses mains juste au dessus du pot et transfère l’énergie du haut vers le bas en imprégnant le pot de tout ce qu'il a généré durant la danse.

Généralement, le shaman recommencera entre une a trois fois par semaine, jusqu'à ce que cela devienne une habitude (et toutes les autres fois qu'il dansera, peu importe si c’est dans un lieu publique ou bien dans une fête d’amis, peu importe le lieu, le temps) il générera automatiquement la même énergie, ce qui peut être très utile. Personnellement, lorsque je sors danser dans un club, j’ai près de moi cette entité amie qui m’aide à propager toute l’amour qui se dégage des personnes présentes. À la faire sortir. Par les sourire et les regards complices. Very Happy

Pic de La Mentale

Le pic de La Mentale est un amoncellement d'énergie (symbole du triangle isocèle) qui est canalisée à partir de plusieurs plans, plusieurs sources possibles qui montent vers une seule pointe, le pic mental. Le shaman va lier les énergies créés par ces contacts gratifiants avec son entourage vers une pensée précise, celle de l'entité. Il doit nécessairement y avoir une résonance symbolique entre les énergies relationnelles et l'attribut de base de l'entité, des vibrations qui s'y fonderont bien. La danse, comme expliqué un peu plus haut, devient aussi une source pour le pic de La Mentale, très importante. Pour le reste, tout dépend de vos petits tours que vous avez dans votre petit sac de capacités psychiques.

Je me sers du Pic de La Mentale tous les jours lors de mes séances de chamanisme et de danse, je vais chercher toutes les ondes cérébrales positives qui se promènent au dessus de la ville, enfin le plus possible, pour les amplifier et les faire circuler là où il en manque. Qu’on y croit ou non, il y a une multitude d’énergies positives partout autour de nous, provenant de nos frères et sœurs sacrés. Même les personne les plus souffrante de la terre et les plus malheureuse en dégagent. Ceci est une loi, on ne peut exister sans une lumière intérieur. Même si elle est profondément enfouie.

note: lorsque je dis "les shamans" au tout début du texte, cela fait surtout référence à ceux qui pratiquent les arts naturels.

Copyright @ Agrathor l'Energamancien
Texte modifé, l'intégrale étant sur Occultisme.tk
(désolé s'il y a des fautes d'ortographes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
varah
trés actif
trés actif
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 32
Âge et sexe : 20 Féminin
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: pot magique   Mar 20 Juin - 7:39

Merci pour tout ces renseignements... très constructifs.
Bien à toi
Varah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
pot magique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lo Shu (carré magique 3X3)
» La pensée magique
» La Flèche. Organe d'action magique
» Outil: balai magique
» rendre un objet magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grimoire hanté :: Les Magies Diverses :: Le Chamanisme-
Sauter vers: